Danse et architecture

J’aime particulièrement en photographie  conjuguer la force graphique des arts. Ici l’architecture et le break-dance.
J’avais repéré cet  immeuble d’habitation atypique à Anglet, avec une cage d’escalier très graphique et débordant sur la rue, Elle est une scène de théâtre à ciel ouvert et je voulais y intégrer une chorégraphie, en apparence décalée de sa fonction initiale.

 

Danseuse

Anaïs Savel Mortiaux.

DECOR

Immeubles Montaury, Anglet

Equipe

Andoni Uhart, assistant photographe

Anna Dudek, maquilleuse

Le break-dance est une des danses que j’affectionne le plus  car les figures imposées s’approchent de très près des poses que je demande à mes modèles, souvent très physiques et géométriques, soulignées par des plans d’éclairage aux  lignes tranchantes.
Ici les figures « freezecoude » ou le « clash » rappellent les triangles et les parallèles de la cage d’escalier.

Anaïs, la pétillante danseuse de cette série  appartient à la compagnie Wazza Panda Family dirigée par Tony le Guilly. J’avais remarqué leur travail  lors du beat-street day de Bayonne en 2019.

Tableaux euskariens

DECOR

Halles de Biarritz, Anglet

DANSEURS

Wazza Panda Family, dirigée par Tony le Guilly, chorégraphe

Itziar Mendivil, danseuse mutxikoak

Théo Versailles,  rugbyman.

Equipe

Andoni Uhart, assistant photographe

Agence Latitude 43 , behind the scène

Chloé Robin maquilleuse

SARL HL, régie.

C’est une chance incroyable qui nous est offerte, à une époque où le monde réapprend petit à petit la valeur de l’authenticité, de vivre sur
une terre qui regorge de culture et de beauté.
J’ai l’amour de ce pays, de sa terre, ses jeux, ses pierres et ses hommes, de tout ce qui fait du Pays Basque une terre multiple, généreuse et singulière.
J’ai voulu par ces fresques partager toutes ces émotions, les réunir et leur donner vie sous forme de tableaux photographiques, élégants et incongrus,  dévoilant en une seule et même image les multiples pans de notre culture… inviter les voyageurs à découvrir et s’émerveiller de notre monde au travers des Fresques Euskariennes.

Tout, dans la mise en scène de ces fresques,devait  respirer le Pays Basque, sa culture et ses hommes.
Il était indispensable de faire intervenir des acteurs et talents locaux, émergents ou confirmés, tant dans la production que dans la direction artistique: danseurs, stylistes, techniciens, sportifs, etc…